Ces séries qui nous fascinent

Ce soir, on enregistre Desperate Housewives et on regarde les nouveaux épisodes de Criminal Minds. On aurait pu regarder Desperate en direct vu que Criminal Minds allait pas s’envoler, mais on était curieux de la nouvelle saison. On, c’est mon mari et moi. J’ai la chance (ou était-ce un critère inconscient) d’avoir épousé quelqu’un qui partage mon addiction pour les séries. Presque pour les mêmes d’ailleurs. Je lui ai fait découvrir The West Wing et How I Met Your Mother, il m’a fait découvrir Criminal Minds et FBI, on a découvert ensemble The Mentalist.

Et à chaque nouvelle série, on est à la fois excités et angoissés; excités parce qu’on se dit que peut-être ça va être génial; angoissés parce que notre emploi du temps devient compliqué. Donc on a décidé par exemple de ne pas tomber dans Lie To Me. De ne même pas essayer de commencer à regarder. Parce qu’on se connaît, une fois qu’on a commencé, on est accros très vite.

Alors pourquoi ? Que nous apportent des séries aussi différentes que How I Met Your Mother et Lost ? Brothers & Sisters et Criminal Minds ? The West Wing et Pushing Daisies ?

J’ai longtemps hésité à classer ce billet soit par raison de regarder soit par série. C’est matriciel, au fond, mais je sens déjà les sourires sarcastiques de mes amis qui doivent s’attendre à un de mes fameux fichiers Excel ou Powerpoint. Donc non, je ne céderai pas à la tentation, je vais ré-di-ger.

D’abord, il y a les séries policières. Les CSI, Criminal Minds, FBI, Cold Case et autres nous permettent d’être super heureux d’être tranquilles à la maison et d’être « normaux ». Et aussi, de frimer car je devine (souvent, pas toujours quand même) le scenario. Ça fait enrager mon mari, mais j’adore.

Ensuite, il y a les séries comico-dramatiques. Les Brothers & Sisters, les Desperate Housewives, les L Word… et en leur temps les Dallas et Dynasty. Là, on entre dans une nouvelle famille, on se fait de nouveaux amis (au point qu’on a l’impression qu’ils nous manquent, ce qui n’arrive pas avec les séries policières par exemple). Les scenarios sont parfois prévisibles, mais un peu comme dans la vraie, vie, parfois on fait des procès d’intention également.

En troisième, il y a les séries qui sortent du réel. Les Battlestar Galactica, Star Trek, Heroes, et bien sûr Lost. Parmi mes préférées parce que on s’évade complètement.

En quatrième (vous pensiez que j’avais oublié, hein ?), les séries qui nous font rire. Les Friends, Scrubs, How I Met Your Mother, 30 Rock… Parce que c’est drôle, tout simplement.

Enfin, les séries complètement exceptionnelles pour des raisons diverses et variées. Glee, parce qu’à la fin de chaque épisode, on a juste la pêche; on ne cherche pas à savoir ce qui va se passer d’un épisode sur l’autre, on regarde juste parce qu’on sait qu’on va se sentir heureux et léger à la fin. Et bien sûr l’excellentissime, le génialissime, l’extarordinaire chef d’œuvre de la télé US qu’est The West Wing. Je ne sais même pas par où commencer sur The West Wing, mais je sais par quoi finir. Les dialogues. Ciselés, enlevés, intelligents (enfin une série qui ne cherche pas à tout expliquer) et le meilleur épisode d’exposition de tous les temps. Bon, en anglais, bien sûr, parce que ne me relancez pas sur les traductions.

Et les séries françaises dans tout ça ? Euh, joker…

Comments
One Response to “Ces séries qui nous fascinent”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] on 7 mai 2010 · 4 Comments  Bon, il y a quelques jours j’ai fait un billet sur les séries que j’adore. Et horreur, malheur, j’ai laissé de côté un pan entier de la seriemania : les séries […]



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :