Rendez-moi Puck !

Alors là, non. J’ai adoré les premiers épisodes de la saison 2 de Glee, les scénaristes ayant la distance et l’auto-dérision (ou plutôt, la dérision, étant donné qu’ils ne s’en prennent qu’aux acteurs) de jouer avec rumeurs et demi-vérités.

Mais là, avec l’épisode 4, je dis non. Non aux duos peu intéressants, non à l’histoire entre Artie et Brittany, et surtout, vraiment, NON à l’absence de Puck. Inadmissible. Scandale, comme dirait Cher-et-Tendre.

Bon, d’accord, il est quand même au générique, donc je ne suis que moyennement inquiète sur sa pérennité dans la série. Quoique.

Là où je suis super déçue, c’est que c’est Eric Stolz qui a réalisé. Et c’est l’ennui le plus total. À part la reprise de Victor Victoria par Kurt, ni chanson ni chorégraphie n’étaient à la hauteur des épisodes précédents (saison 1 comprise), le scénario était du sous-Santa Barbara remanié adolescent, et la réalisation était au niveau du néant le plus total. Une mention spéciale cependant pour le numéro de Tina et Mike, parce qu’on entend Mike chanter, pas forcément bien, d’ailleurs, mais le numéro est un des plus sympas, c’est dire.

Alors soit j’aime tellement regarder Puck que ces défauts ne me sautent pas aux yeux les autres fois, soit il y a un ‘blème. Une boulette dans le potage. Un essouflement des scénaristes. Une absence de Ryan Murphy pour des raisons indépendantes de sa volonté. Un essai d’un autre style pour voir l’effet sur l’audience. Le pire c’est que ça a l’air de marcher, Glee était 2ème des audiences mardi soir aux US, et premier dans la tranche démographique des 18-49 ans.

Bref, ils n’ont pas intérêt à rater l’épisode prochain. Bon, ça commence bien, c’est l’épisode dédié au Rocky Horror Picture Show. J’adore le Rocky Horror Picture Show. Ils ont pas intérêt à se planter, je dis… Et c’est ce soir sur Fox. Rendez-vous la semaine prochaine donc !

Comments
One Response to “Rendez-moi Puck !”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] revanche, au niveau du scénario, c’est un peu léger. On ne sait toujours pas où est Puck (rendez-moi Puck !) en plus. À part un moment intéressant dans les vestiaires où les garçons parlent de la […]



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :